Discussion avec le Prophète de Malheur.

Salut toi, et oui je reviens aujourd’hui avec une petite entrevue. L’halloween et la couleur orange placardée partout m’a rappelé que j’ai un chum roux pis qu’en plus, il va faire la première partie de Julien Sagot le 23 novembre prochain dans le cadre des shows de la Scène 1425 de Joliette. Facque j’ai invité Simon Latendresse, alias Prophète de Malheur, à venir « designer » des citrouilles. Flanqués de notre gros bol de graines de citrouilles grillées pis de nos grosses bières rousses après notre après midi les mains dans le jus de ce curcubitacée, on a eu cette petite discussion: 

Simon, comme tu en es encore à te faire connaître, comment décrirais-tu ta musique?

En étant vraiment, vraiment achalant avec le monde. Généralement je les harcèle en leur parlant de mon band qui joue jamais nul part pis de ma musique que personne entend.
J’ai même fait une page facebook de mes tounes, imagine! Même les Témoins de Jéhovah ne viennent plus chez moi…

Les idées te viennent comment? Est-ce l’alcool, les paroles de Dieu ou bien lorsque tu regardes un épisode de Lance et compte quarante-douze?

D’habitude j’ai un flash lorsque je suis saoûl et que Dieu me parle au moment où j’écoute Lance et compte quarante-douze. En fait je sais pas. Pas de l’alcool en tout cas, qui me rend incapable d’écrire. En lisant, ou en écoutant de la musique. En pleine rue en marchant. Souvent en jouant. Parce qu’au fond le secret c’est de savoir prendre l’écriture comme un travail sérieux. « Rentrer à la job » à tous les jours. Même si on en n’est pas encore au point d’en vivre.

Je sais que tu as vécu au Pakistan quelques années; est-ce que ça paraît dans tes textes et ta musique?

Un peu, il y a des influences soufies indiennes et persanes , de poètes comme Hafez ou Ghalib, qui transpirent dans quelques chansons, c’est vrai. Dans certaines mélodies. Mais étrangement, Prophète de Malheur est beaucoup plus trempé dans les transes vaudou, le blues du vieux sud et de l’Afrique. Et – mélange peut-être le plus improbable dans tout ça – ce sont surtout des écrivains qui m’influencent dans l’écriture des textes.

Ah oui! Qu’elles sont tes influences majeures?

Kafka, particulièrement ses paraboles, comme « les sauvages » ou « Devant la Loi »; Michael Taussig, un anthropologue australien vraiment avant-gardiste qui écrit sur le chamanisme, les guérisseurs et la violence coloniale. Le philosophe italien Giorgio Agamben, Walter Benjamin, un critique littéraire juif-allemand mort en 1940… Il y a même une chanson où je cite presque verbatim un passage des épîtres de Saint-Paul! J’écoute aussi beaucoup Tom Waits, Dylan, les vieux bluesmen comme Son House, King Solomon Hill. Et puis il y a Ali Farka Touré, et bien d’autres bluesmen africains – les bluesmen du désert, comme on les appellent. Et le jazz aussi. Tout ça entre dans mon univers lyrique et sonore. Ça fait beaucoup!

Qu’est-ce que ça te fais de faire la première partie de Julien Sagot?

Ouvrir pour Julien, c’est un maudit beau cadeau. D’abord parce que Julien est un chum depuis longtemps, et que j’adore ce qu’il fait. C’est aussi vraiment intimidant de venir présenter ce que je fais, pour la première fois avec un groupe en plus, devant un artiste aussi original et accompli.

Question de finir en légèreté, que penses-tu du lock out au hockey?

Bon enfin on parle des choses sérieuses! Moi j’pense que les joueurs devraient se revirer de bord, crisser la LNH là pis se partir une ligue de cricket à la place! C’est sûr ça pognerait au boutte!

Merci bien Simon.

………………………………………………………………………………………………………..

On se revoit le vendredi 23 novembre à la salle LA MITAINE, à Joliette. Le show commence donc à 21h avec Prophète de Malheur. Tu peux acheter des billets au www.spectaclesjoliette.com

Pour autres infos: www.scene1425.com

Tu peux écouter les 2 artistes sur les liens plus bas.

http://www.facebook.com/pages/Proph%C3%A8te-de-Malheur/311186405584221?fref=ts#!/pages/Proph%C3%A8te-de-Malheur/311186405584221?sk=app_178091127385

http://sagot.bandcamp.com/

…………………………………………………………………………………………………………..

 

Publicités

Programmation automne et invitations…

Heille « salut à toi » à la Bérurier Noir. Me revoilà pour t’annoncer la programmation automnale de la SCÈNE 1425 de Joliette. Tu vas voir, y’en a pour tous les goûts. On continue notre collaboration avec La Chasse-Galerie de Lavaltrie parce que c’est une esti de belle place pour faire des shows. On retournera à la Mitaine parce qu’une ancienne église, ça toujours du cachet. Pis il y aura 2 premières à la salle Rolland-Brunelle en plus d’accueillir le retour d’un band qui n’a pourtant pas existé longtemps mais dont le membre fondateur connait une carrière solo impressionnante. Bon je t’ai mis assez d’eau à la bouche, voilà:

  • Vendredi 7 sept.: PLASTER, à la Chasse-Galerie (Lavaltrie)

Plaster

 
  • Vendredi 21 sept.: KORIASS, (studio-théâtre de Rolland-Brunelle,Joliette)

Koriass photo

http://www.youtube.com/watch?v=yZoipSt8POI

  • Vendredi 26 oct.: BARF | ANONYMUS | BURNING THE OPPRESSOR, (Rolland-Brunelle,Joliette)

anonymus01_2011

http://www.youtube.com/watch?v=fbIXmDrUHx4&feature=player_embedded

  • Vendredi 23 nov.: JULIEN SAGOT, (La Mitaine, Joliette)
 
  • Vendredi 21 déc.: GROS MÉNÉ, (Rolland-Brunelle, Joliette)

http://www.youtube.com/watch?v=AwMc6XPIzig

Facque t’as le choix, y’a de L’Électro-rock, du rap, du métal, de la chanson bluesée et du gros rock sale!

…………………………………………………………………………………………………………..

Bon, je veux t’inviter également à un show extérieur qui aura lieu dans le centre-ville de Joliette ce vendredi 10 août parce qu’on s’y est associé: MADAME MOUSTACHE et son invité Marc Déry sera là. Ok Marc Déry tu dis, mais je vous invite à ce show parce que l’ambiance de party de Madame Moustache rejoint celle que la Scène 1425 te propose. Et ce qui rejoint encore plus la S1425 , c’est la place donné à un artiste de la relève lanaudoise en la personne de POPO, un chanteur d’agrico-pop aux textes qui mélangent la politique, l’agriculture et le plaisir tout simplement. Vas-y pour lui et laisse-toi embarquer par la « Friday night fever » et le party proposé par le country-rock de Madame Moustache.

…………………………………………………………………………………………………………..

Aussi, je m’en voudrais de ne pas te suggérer d’écouter le nouveau record d’un groupe d’ici que j’affectionne particulièrement: ATWATER. Le disque est malade pis les gars méritent vraiment des applaudissements pour leur travail. Je te le dis, je l’écoute en boucle et ils n’ont rien à envier à personne pour la réalisation de l’album mais surtout pour leur post-rock délicieux.Écoute, c’est un ordre…et un plaisir assuré!

atwater.bandcamp.com

Image du profil

Moustache et nostalgie…

Salut toi qui ne rechigne jamais devant un gros party. Cette semaine est spéciale. Habituellement, avant les shows je fais une entrevue avec un membre du ou des groupes qui seront en prestation mais pour le show de samedi, je me suis fais harcelé par…LA moustache! Oui oui, LA moustache qui paradera avec ses consoeurs au concours n’a cessé de me suivre partout, elle menaçait de se suicider à l’aide de son bic rose à 1$ si je levais le nez sur une entrevue avec elle.. J’ai dû m’y résigner alors voici ce que ça donné!

Bon…ok! Comment te sens-tu à quelques jours de l’événement d’une vie?

Tsé manouche, c’est le rêve d’une vie,de toutes vedettes. Être le centre d’attention, pouvoir montrer toutes nos facettes, nos styles, notre histoire et le pouvoir que nous avons sur l’ambiance d’une soirée. Car si tu ne l’sais pas, tu remarqueras que nous sommes de party, que nous sommes de joyeux drilles ne crachant pas sur l’alcool. Des fois, ça fini par nos poils ébouriffés!

À part ça…qu’est-ce que j’peux bien demander à une moustache? Es-tu fière d’être associée au cancer de la prostate?

C’est sûr que d’être associé à une prostate…j’ai déjà vu plus bel organe mais c’est quand même une noble cause. Et ça refait travailler plusieurs de mes collègues qui n’ont que le mois de novembre pour exister alors oui  je suis fière.

À quoi t’attends-tu pour la soirée de samedi?

Beaucoup de plaisir avec deux groupes auxquels je m’associe très bien car ils aiment la pilosité! Je m’attends par contre à revenir chez nous un peu collante et puante d’alcool mais il ne faut pas s’en faire avec ça. Il faut ce qu’il faut pour être une vedette!

Bon c’est assez, j’ai l’air un peu débile su’l’trottoir à jaser à une moustache facque on se revoit samedi madame LA moustache.

OUF!

…………………………………………………………………………………………………………

Bon revenons aux choses sérieuses parce que je veux retrouver de la crédibilité à tes yeux.Là j’ai plus l’air d’un schizoprène! Le concours de moustache est né à l’AZILE et le fait de le ressussiter en fin de semaine n’est pas anodin car ça fera 2 ans que le bar est fermé. C’est un p’tit clin d’oeil à la continuité de l’Azile à travers la Scène 1425. En effet, l’Azile voulais te faire vivre des gros party, des événements et des shows fous auxquels tu serais attachés par tes souvenirs et le bar à transmis sa philosophie à la Scène 1425 de Joliette. Samedi sera donc la passation officielle du flambeau musical et du party!

DANS UN MONDE FOU, LES GENS SAINS D’ESPRIT SE RÉFUGIAIENT À L’AZILE !

…………………………………………………………………………………………………

Bon j’te laisse avec une petite pensée pour mon chum Mudie des Sainte Catherines qui ont fermé le livret. Ste-4 fut GRAND, PRÉCURSEUR et d’UNE FOLIE COMPLICE avec tous ceux qui ont pu apprécié les albums et les shows.MERCI THE SAINTE CATHERINES. Nous sommes content d’avoir pu présenter un de vos dernier show à Joliette et d’avoir bu une quantité énorme d’alcool avec vous autres. C’était ça aussi Ste-4, de la GÉNÉROSITÉ envers ses fans…et de l’alcoolisme! Enjoy.

.

Alors, je t’invite samedi 21 avril à La Mitaine ( pas mal en face de l’aréna) à Joliette pour y voir et entendre AVEC PAS D’CASQUE, LES FRÈRES GOYETTE, des moustaches …et me payer un p’tit Jager pour ma fête!!! Ça commence à 20h…

…moi, c’est manouche!

………………………………………………………………..

Entrevues et…fautes de frappe!

Salut toi qui aurait pu m’avertir des quelques fautes de frappe et des quelques erreurs d’accord dans mes textes précédents. Ok, elles n’étaient pas nombreuses voire presqu’ inexistantes mais des coups de règle m’ont tout d’même meurtris les doigts.Le BOSS (non non pas Bruce Springsteen) veut maintenant que j’utilise un logiciel de correction.WOOOH CAPITAINE! J’ai un orgueil et des gants bien rembourrés pour subir d’autres remontrances.Donc, je lève les poings et ma pancarte inspiré que je suis par les étudiants qui méritent immensément de respect et m’oppose à mon BOSS et sa suggestion.

Il se peut de temps à autre que tu retrouves de minimes erreurs mais je m’efforcerai de les enrayer le plus possible pour te rendre fier à ton tour. Et si jamais tu en vois des grossières, je compte sur toi pour m’en faire part car TU seras mon logiciel de correction. Et en guise de reconnaissance et de première paie, je t’offre cette entrevue avec Luc Brien, chanteur des BREASTFEEDERS.

Une grosse nouvelle a frappé vos fans dernièrement : le départ de Sunny Duval. Est-ce que ça change la dynamique du groupe?

Changer un membre d’un groupe change quelque chose mais c’est beaucoup plus au niveau de la dynamique interne (liens d’amitié, atomes crochus, etc) que cela change et beaucoup moins au niveau musical. Les tounes restent les mêmes et le but des shows (devenir fou à  lier) est toujours le même.

Que pensez-vous de la scène montréalaise, plus particulièrement la scène rock’n’roll?

La scène rock’n’roll montréalaise a déjà  connu des jours meilleurs. D’autant plus que les nouveaux groupes, même formés exclusivement de francophones, chantent presque tous en anglais. Les groupes sont néanmoins toujours très bons mais la hype se passe beaucoup plus dans le carcan folk et folk-rock, les barbus et les moustachus qui mangent des bagels sur St-Viateur en s’imaginant inventer la roue (cela vaut aussi pour les techno-trucs qui se disent « actuel » depuis 30 ans). Bref, le rock’n’roll est toujours là mais l’intérêt des médias et d’une bonne partie du public préfère mordre à  des hameçons plus à  la mode. Je ne sais pas s’ils ont du fun…

Lorsque vous regardez votre cheminement (3 albums, des prix, des tournées au canada, USA et Europe, les radios américaines,etc.), qu’est-ce qui vous vient en tête? Avez-vous pensez à  tout ça dès le départ ou vous avez laissé le flow vous mener?

Je suis incapable de me projeter dans l’avenir donc je n’avais pas prévu tout cela et oui, le flow nous a beaucoup mené par le bout du nez. On a néanmoins bûché très fort et ça nous a pris à  peu près cinq ans avant d’être payé pour faire notre métier. Ce qui me vient en tête?
Les gens magnifiques qu’on a rencontré partout dans le monde.

On voit beaucoup de groupe se ramollir avec le temps, changer de style pour plus de douceur dû à  la vieillesse, aux enfants et tout ce qui est moins rock que dans la vingtaine. Pensez-vous en arriver là  avec les Breastfeeders?

Nous sommes encore très dur et bien performant. Le premier bébé Breastfeeder est né au mois d’août dernier (grâce à  ces deux précédentes facultés) mais nous sommes incapable de vieillir. On ne sait pas comment faire. Peut-être qu’il y a un truc? J’ai remarqué que les musiciens folks vieillissent très vite. Mais c’est peut-être leur look. Avoir l’air down creuse les traits.

Qu’est-ce qui vous attends dans le futur rapproché?

Des spectacles dans les provinces des Maritimes, en France, en Ontario, un peu moins au Québec. Peut-être une sortie d’un album très spécial en Argentine.

Et pour finir, Lavaltrie et la Chasse-Galerie…ça vous sonne quoi comme cloches?

La cloche qui me sonne c’est qu’on n’y est jamais allé et que je suis bien curieux de voir ça. Est-ce que le diable sera-là ?

www.lesbreastfeeders.ca

……………………………………………………………………………………………………………..

Maintenant, une courte entrevue tirée à bout portant avec Al et Jimmy de JIMMY TARGET AND THE TRIGGERS, groupe qui fera la première partie ce vendredi.

Comme nous ne vous connaissons pas vraiment, dites-moi qui est Jimmy Target and The Triggers?

Cinq gars qui s’emmerdaient en banlieue.

Vous aspirez à  quoi et qui sont vos modèles?

À devenir l’inspiration de d’autres mecs ou miladys qui s’emmerdent en banlieue ou ailleurs. Pour nos influences il y a bien entendu l’occultisme, les comics, les pirates, le kung fu 70s, le ninjutsu, le post apocalyptique, les tribus primitives, l’exotisme, le jive, la prohibition, la guerre, l’horreur, le sexe, les fusils, l’amour, la paix, le vin, le scotch, la bière, le vin, pas la politique (on laisse ça à d’autres), les énumérations qui ne mènent nulle part et le gore.

Vous êtes inspirés des westerns spaghetti donc voici quelques questions en rafale:

Clint Eastwood ou John Wayne? Clint Eastwood

Il était une fois dans l’ouest ou Il était une fois en Amérique? For a few dollars more

Jack ou Cognac? Scotch

www.targetandtriggers.com

C’est ça qui est ça dans le merveilleux monde de la SCÈNE 1425 de Joliette. On se prendra une bière ensemble ce vendredi à la CHASSE-GALERIE de Lavaltrie dès 21h…

…moi,c’est manouche

FunkyFalz nous parle…

Salut toi qui aime les gros party où la musique est aussi enivrante que l’alcool! Aujourd’hui, autour d’une tite frette pas piquée des vers, j’ai eu cette discussion avec mon ami Félix en jouant au tir au poignet. Je l’dirai pas trop FORT pour que FunkyFalz ne chôque pas ce jeudi mais je l’ai battu à plate couture. Voici ce qu’il avait à dire entre ses sanglots pendant le match pour homme:

Félix, on se connait parce qu’on vient du même patelin mais j’aimerais savoir qu’est-ce qui t’a amené à te lancer dans la carrière de DJ?

Je dirais L’amour de la musique, de la fiesta, de la scène, le hasard et le LOL

 -As-tu fait une gig qui t’as vraiment impressionnée?

La GIG qui m’a le plus impressionné est la fois où avec POMPE TES PIPES on a joué devant un MÉTROPOLIS déchainé et plus que remplis à pleine capacité dans le cadre de la nuit Blanche de l’an dernier et des 10 ans de Bande à Part après entre autre GROOVY AARDVARK qui faisait leur grand retour.

-Pis depuis que t’es big, as-tu renié ton patelin?

Oh que non … même que je m’efforce d’y revenir pour jouer le plus possible. Ça fait plus d’un an qu’on fait beaucoup d’efforts pour jouer en dehors de la métropole. Ici à Montréal, une fois que t’as joué un peu partout, les gens ne sont plus impressionnable … Ils ont tout vu, ils ont accès à tout, tout l’temps. C’qui fait que jouer en « région », dans la mienne en l’occurrence, me fait toujours extrêmement plaisir. La réponse est quasi immédiate.

Félix, tu vas t’occuper  de l’Aftershow de Misteur Valaire. Te prépares-tu d’avance ou tu te laisses aller avec la vibe du moment?

Je dirais que c’est un heureux mélange des deux … Ça fait quasiment plus d’une dizaine de fois que je joue avec les MV, c’est de très bons amis de longues dates … C’qui fait que je sais quand même ou j’m »en vais … mais l’expérience m’a aussi appris que quand t’as trop préparé de quoi de planifié, tu finis tjrs par changer de trajectoire … C’est ça qui est beau dans le deejayin … ya rien de statique … les paramètres changent tout l’temps.

 -Pour finir, as-tu quelque chose que tu veux rajouter à tes fans lanaudois?

Je dirais que tout c’qui m’arrive est en parti dû au fait que je sois Lanaudois … C’qui me rend à chaque fois fier d’y revenir et de foutre le party !!!

J’finirai en disant que vous êtes ben mieux d’être au rendez-vous et prêt à festoyer car les MISTEUR VALAIRE et moi ont tout un show à vous livrer.

Brap Brap

Falz aka Falucien de l’enfer

Funkyfalz

www.funkyfalz.com

C’était Félix…

et moi, c’est manouche…aux bras de fer!

P.S. Désolé pour ton orgueil Félix!

 

Entrevue avec Misteur Valaire.

Salut toi qui trouve louche cette température en mois de mars, je te propose  une entreveue avec Luis, le percussionniste de MV. Avant chacun des spectacles de la SCÈNE1425-Joliette, tu y auras l’droit car je t’aime! Et oui, le soleil me réchauffe le coeur et ce trop pein se déverse sur toi. Ne t’énerve pas l’poil des jambes, c’est pas beau en short! 

Bon trève de plaisanteries et de mots doux, je te donne les 5 gagnants du concours « Misteur Valaire autour d’un buffet froid! » avant l’entrevue. Tirage des noms dans ma tuque par 5 personnes différentes…Roulement de tambour…..Oyé,Yoé….les chanceux sont: Alexandre Malo…Mathieu Beauséjour… Pascal Prieur…Marie-Danielle Roy…et le dernier…Sébastien Gaudet! Bravo aux gagnants et merci de votre participation nombreuse à ce concours.

Maintenant, place à l’entrevue avec Luis (MV):

-Misteur Valaire semble être un groupe qui prend sa carrière au sérieux mais à travers laquelle vous semblez vous amuser énormément. Qu’en est-il exactement ?

C’est exact! On travaille toujours très fort et il est important pour nous de rester impliqués dans toutes les sphères qu’impliquent un groupe indépendant.Toutefois, même si le métier de musicien est très diversifiant, il peut vite devenir épuisant, voire blasant pour certains, il est donc essentiel pour nous 5 de toujours trouver le moyen de le faire avec plaisir et légèreté.

-Cette année a été très faste pour vous avec une consécration au Festival International de Jazz de Montréal et des séjours en Europe, qu’en retirez-vous sur le plan de votre carrière ?

Cette année nous a effectivement donné la chance de réaliser les projets qu’on avait en tête depuis quelques années déjà . Une fois ces objectifs atteints on se fixe de nouveaux buts (autres territoires à  exploiter, nouveau projet parallèle à développer; Qualité Motel). Cette année nous a aussi permis d’installer notre belle équipe de gérance dans les tous nouveaux de notre Label (Mr Label) ainsi que de délaisser notre local de pratique pour s’installer dans un studio qui nous permet d’enregistrer beaucoup plus efficacement.

– Et 5 vieux chums en tournée en Europe, ça doit donner des bonnes anecdotes. En aurais-tu une qui se raconte pour nous ?

Hmmm, vite comme ça je pourrais vous dire qu’on a eu pas mal de plaisir avec la police allemande… On a appris assez vite qu’il était commun d’arrêter les camions étrangers pour regarder si les conducteurs avaient les yeux rouges et pour les faire pisser dans une éprouvette sur le bord de l’autoroute. Après notre 3eme test d’urine en 2 jours ils nous ont finalement arrêté parce qu’on avait quelques centaines de kilos de matériel en trop dans le camion. On a laisseé notre directeur de tournée partir avec le matériel au prochain spectacle pendant que la police nous offrait des grosses bières allemandes.

-Quel spectacle présenterez-vous à  Joliette et à quoi peuvent s’attendre les spectateurs présent le 29 mars ?

On arrive à Joliette avec nos éclairages, notre décor ainsi que nos projections vidéo. On est toujours très contents de jouer le gros show complet à  l’extérieur de Montréal! Cette mise en scène signée Brigitte Poupart, nous donne encore plus d’outils pour faire lever une soirée.

-Et Luis, pour terminer, que connais-tu de Joliette ?

Depuis que  »Holiette » a accueilli les compétitions olympiques de tir à  l’arc en ’76, j’affectionne beaucoup le quartier Base-de-Roc.

Merci et à jeudi…

…moi, c’est manouche!

Concours: Misteur Valaire autour d’un buffet froid!

Salut à toi fan de bons spectacles,

Je n’sais pas si t’es au courant mais le prochain show de la scène 1425 de Joliette sera le band de party par excellence MISTEUR VALAIRE! À  chacun de leurs spectacles, les 5 gars de MV soulèvent les plafonds et défoncent les planchers de danse de par leur énergie folle-à-lier. Pis comme je tiens à ta présence et ton plaisir, j’te propose un concours:  » Misteur Valaire autour d’un buffet froid ». En participant, tu coures la chance de devenir VIP au spectacle qui sera présenté le 29 mars à la salle Rolland-Brunelle de Joliette.

5 Prix à gagner qui inclut :
– Des billets pour toi et 3 de tes amis pour assister au spectacle
– Accès à la section VIP qui comprend: buffet froid, consommations gratuites et cadeaux!

Une valeur de plus de 200 $ par prix!

Comment y participer ?

C’est simple, tu n’as qu’à m’envoyer un courriel à francis@spectaclesjoliette.com en répondant à ces 2 questions d’ici mercredi 21 mars prochain, midi.

– Es-tu déjà venu voir un show de la Scène 1425? Si oui, le ou lesquels?

-Quel style de musique te fait tripper le plus?

Dis-moi pas que c’est trop compliqué pour toi parce que tu vas me décevoir! Un petit effort pour vivre un show comme jamais…j’pense que c’est un bon deal pour toi!

Bonne chance!

…moi, c’est Manouche!

Ah pis quin, un p’tit aperçu du show que la scène 1425 t’offre!